Aires protégées

Distribution et superficie des aires protégées

Les aires protégées du Canada ne répondent pas à l'objectif de la Convention sur la diversité biologique voulant que 10 % de chacune des régions écologiques mondiales soient protégés. Même si plus de 10 % de certaines écozones+ terrestres sont protégés, d'autres aires, telles que les plaines à forêts mixtes et les Prairies, ont un faible pourcentage de proportion protégée même si elles ont une des plus hautes valeurs sur le plan de la biodiversité au pays. Aucune écozone+ marine n'est protégée à 10 %. L'utilisation des corridors de conservation pour améliorer la valeur de la biodiversité des aires actuellement protégées dans un paysage fragmenté est un outil de conservation plus récent et important.

Carte : Pourcentage d’aires protégées par écozone+. Cliquez pour obtenir une description du graphique (nouvelle fenêtre).

* La proportion de 7 % de l'écozone+ de la taïga du Bouclier (parties est et ouest) est protégée.
Source : Environnement Canada, 20092.

Superficie des aires protégées terrestres

Superficie protégée et nombre d'aires protégées selon la superficie
Graphe : Superficie des aires protégées terrestres. Cliquez pour obtenir une description du graphique (nouvelle fenêtre).
Source : Environnement Canada, 20092.

Les grandes aires protégées sont généralement associées à la plus grande valeur de conservation puisqu'elles ont une plus grande richesse de biodiversité. Moins de 1 % des aires protégées au Canada ont une superficie de plus de 5000 km2, mais ces grandes aires comprennent 59 % de la superficie totale protégée. La proportion de 3 % des aires protégées ayant une superficie de plus de 1000 km2 renferme 82 % de la superficie totale protégée. À certains endroits, les aires protégées limitrophes permettent de créer de grands complexes d'aires protégées, comme le complexe Tatshenshini-Alsek-Kluane-Glacier Bay-Wrangel-St. Elias, qui s'étend sur plus de 98 000 km2 et traverse la Colombie-Britannique, le Yukon et l'Alaska.

Les petites aires protégées jouent également un rôle de protection des espèces rares ou des espèces nécessitant un habitat spécial. Elles peuvent également jouer un rôle de lien entre les plus grandes réserves. La plupart (72 %) des aires protégées au Canada ont une superficie de moins de 10 km2. Collectivement, ces petites aires protégées correspondent à moins de 1 % de la superficie totale protégée.