Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation de l’état et des tendances de l’écozone+ de l’Arctique

Ce rapport est aussi disponible en version PDF. Évaluation de l'état et des tendances de l'écozone+ de l'Arctique (PDF, 9,56 Mo)

J. EamerNote 1 de bas de page, G. HenryNote 2 de bas de page, A. GunnNote 3 de bas de page et L. HardingNote 4 de bas de page

Biodiversité canadienne :
état et tendances des écosystèmes en 2010

Rapport technique sur l'écozone+

Information sur le document

Photo de couverture

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada

Évaluation de l’état et des tendances de l’écozone+ de l’Arctique.

Publ. aussi en anglais sous le titre :
Arctic Ecozone+ status and trends assessment.
Monographie électronique en version PDF.
ISBN 978-0-660-23433-5
Cat. no. : En14-43/01-1-2014-PDF

Le contenu de cette publication ou de ce produit peut être reproduit en tout ou en partie, et par quelque moyen que ce soit, sous réserve que la reproduction soit effectuée uniquement à des fins personnelles ou publiques, mais non commerciales, sans frais ni autre permission, à moins d’avis contraire.
On demande seulement :

  • de faire preuve de diligence raisonnable en assurant l’exactitude du matériel reproduit;
  • d’indiquer le titre complet du matériel reproduit et l’organisation qui en est l’auteur;
  • d’indiquer que la reproduction est une copie d’un document officiel publié par le gouvernement du Canada et que la reproduction n’a pas été faite en association avec le gouvernement du Canada ni avec l’appui de celui-ci.

La reproduction et la distribution à des fins commerciales est interdite, sauf avec la permission écrite de l’auteur. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec l’informathèque d’Environnement Canada, au 1-800-668-6767 (au Canada seulement) ou au 819-997-2800, ou par courriel, à enviroinfo@ec.gc.ca.

Ce rapport devrait être cité comme suit :

Eamer, J., Henry, G., Gunn, A. et Harding L. 2014. Évaluation de l’état et des tendances de l’écozone+ de l’Arctique. Biodiversité canadienne : état et tendances des écosystèmes en 2010, Rapport sommaire des éléments probants relativement aux constatations clés no 3. Conseils canadiens des ministres des ressources. Ottawa, (Ont.). xvii + 297 p

enviroinfo@ec.gc.ca.

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, 2014

Also available in English

Haut de la page

Préface

En 2006, les Conseils canadiens des ministres des ressources ont élaboré le document Un cadre axé sur les résultats en matière de biodiversité (Environnement Canada, 2006), qui est centré sur les mesures de conservation et de restauration prévues dans la Stratégie canadienne de la biodiversité (Groupe de travail fédéral-provincial-territorial sur la biodiversité, 1995). Le rapport Biodiversité canadienne : état et tendances des écosystèmes en 2010 (Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux du Canada, 2010) a été le premier rapport rédigé suivant ce cadre. Il présente 22 constatations clés issues de la synthèse et de l’analyse de rapports techniques de base sur l’état et les tendances pour de nombreux thèmes nationaux intersectoriels (série de rapports techniques thématiques) et pour les écozones+ terrestres et marines du Canada (évaluations de l’état et des tendances des écozones+). Plus de 500 experts ont participé à l’analyse des données ainsi qu’à la rédaction et à l’examen de ces documents de base. Des rapports sommaires ont également été élaborés pour chaque écozone+ terrestre afin de présenter les éléments probants propres à ces écozones relativement à chacune des 22 constatations clés nationales (série de rapports sommaires sur les éléments probants relativement aux constatations clés). Ensemble, ces produits constituent le Rapport sur l’état et les tendances des écosystèmes en 2010 (RETE) (figure 1).

Figure 1. Série de produits constituant le rapport sur l'état et les tendances des écosystèmes (RETE).
Graphiqie de la rapport sur l'état et les tendances des écosystèmes en 2010 (RETE)

Le présent document est le rapport technique d’évaluation de l’état et des tendances de l’écozone+ de l’Arctique (figure 2 et figure 3), qui comprend l’ensemble ou certaines portions du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest, du Nunavut, du Québec ainsi que de Terre-Neuve-et-Labrador. Divers auteurs et réviseurs issus de la fonction publique, du milieu universitaire, d’organisations non gouvernementales et du secteur des consultants ont participé à la production du présent document. L’information qu’il contient n’est pas exhaustive. En outre, comme dans tous les produits constituant le RETE, les périodes sur lesquelles sont basées les évaluations de l’état et des tendances varient, d’une part parce que les périodes pertinentes pour les divers aspects des écosystèmes varient, et d’autre part parce que l’évaluation est fondée sur les meilleurs renseignements disponibles, qui proviennent de diverses périodes.

On trouve de l’information sur le projet global du RETE et sur les produits qui le constituent à l’adresse suivante : Biodiversité canadienne : état et tendances des écosystèmes en 2010.

Les sources d’information utilisées pour la rédaction du présent document comprennent des résultats de recherche publiés dans des ouvrages, des revues scientifiques et des rapports gouvernementaux, ainsi que des données provenant d’études de surveillance et d’études relatives à la gestion. On y trouve également des renseignements fournis par des spécialistes (sous forme de communications personnelles) sur certains sujets, par exemple dans les cas où les résultats d’une étude n’étaient pas encore publiés. On a également fait appel à une autre source d’information importante pour l’ensemble du rapport : la série de rapports thématiques préparés pour le RETE. Dans la plupart des cas, il s’agit de rapports de portée nationale, l’état et les tendances étant synthétisés à l’échelle nationale et par écozone+. Ces rapports comportent des analyses d’ensembles de données précis, placées dans le contexte plus vaste de la littérature scientifique. Dans le présent document, les rapports thématiques sont résumés et discutés en liens avec l’écozone+ de l’Arctique. On y reproduit les principales analyses des tendances. Il est cependant à noter que les analyses contenues dans les rapports thématiques portent sur diverses périodes et qu’elles n’ont pas été mises à jour. Le présent document repose aussi sur des sommaires et des éléments préparés pour le principal document du RETE, intitulé Biodiversité canadienne : état et tendances des écosystèmes en 2010 (Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux du Canada, 2010), et sur l’Évaluation de la biodiversité de l’Arctique du Conseil de l’Arctique (CAFF, 2013), qui constitue une source d’information sur la biodiversité de l’Arctique canadien et sur le contexte circumpolaire de l’état et des tendances.

Haut de la page

Système de classification écologique – écozones+

Une version légèrement modifiée des écozones terrestres du Canada, décrite dans le Cadre écologique national pour le Canada (Groupe de travail sur la stratification écologique, 1995), a permis de déterminer les zones représentatives d’écosystèmes pour tous les rapports compris dans le présent projet (figure 2). Les modifications comprennent : un ajustement des limites terrestres pour tenir compte des améliorations résultant des activités de vérification au sol; la fusion des trois écozones de l’Arctique en une seule écozone; l’utilisation de deux écoprovinces, à savoir le bassin intérieur de l’Ouest et la forêt boréale de Terre-Neuve; l’ajout de neuf zones marines représentatives d’écosystèmes; l’ajout de l’écozone des Grands Lacs. Ce système de classification modifié est appelé « écozones+ » dans ces rapports afin d’éviter toute confusion avec les « écozones » mieux connues du cadre initial (Rankin et al., 2011).

Figure 2. Écozones+ du Canada.+
Carte
Description longue pour la système de classification écologique – écozones+

Cette carte du Canada montre le cadre de classification écologique pour le Rapport sur l'état et les tendances des écosystèmes, appelé « écozones+ ». Cette carte illustre la répartition des 15 écozones+ terrestres (Maritime de l'Atlantique; Boréale de Terre-Neuve; Taïga du bouclier; Plaines à forêts mixtes; Bouclier boréal; Plaines hudsoniennes; Prairies; Plaines boréales; Cordillère montagnarde; Bassin intérieur de l'Ouest; Maritime du Pacifique; Cordillère boréale; Taïga de la cordillère; Taïga des plaines; Arctique), deux grandes écozones+ de lacs (Grand Lacs; Lac Winnipeg), et neuf écozones+ marines (Estuaire et golfe du Saint-Laurent; Golfe du Maine et plateau néo-écossais; Plateaux de Terre-Neuve et du Labrador; Baie d'Hudson, baie James et bassin Foxe; Archipel Arctique canadien; Mer de Beaufort; Côte nord et détroit d'Hécate; Côte ouest de l'île de Vancouver; Détroit de Georgia).

Haut de la page

Remerciements

Auteurs principaux
J. Eamer, G. Henry, A. Gunn et L. Harding
Auteurs collaborateurs
R. Brown, S. Carrière,B. Collins, S. Elmendorf, G. Gauthier, J. Goulet, C. Haas, E. Jacobsen, J. Paquet, T. Prowse, A. Shabbar, R. Smith et L. Toretti
Auteurs des rapports techniques thématiques du RETE dont proviennent les renseignements
Système de classification écologique pour le Rapport sur l’état et les tendances des écosystèmes en 2010 : R. Rankin, M. Austin et J. Rice
Lignes directrices pour la préparation des produits du RETE – classification des menaces pour la biodiversité : C. Wong
Lignes directrices pour la préparation des produits du RETE – schéma de classification des terres : J. Frisk
Oscillations climatiques à grande échelle ayant une incidence sur le Canada, de 1900 à 2008 : B. Bonsal et A. Shabbar
Tendances climatiques au Canada, de 1950 à 2007 : X. Zhang, R. Brown, L. Vincent, W. Skinner, Y. Feng et E. Mekis
Pathogènes et maladies de la faune au Canada : F.A. Leighton
Tendances relatives aux conditions du pergélisol et à l’écologie dans le nord du Canada : S. Smith
Tendances des populations de caribou des zones septentrionales du Canada : A. Gunn, D. Russell et J. Eamer
Tendances relatives aux oiseaux terrestres au Canada, de 1968 à 2006 : C. Downes, P. Blancher et B. Collins
Tendances relatives aux oiseaux de rivage canadiens : C. Gratto-Trevor, R.I.G. Morrison, B. Collin, J. Rausch, M. Drever et V. Johnston
Surveillance à distance des écosystèmes : sélection de tendances mesurées à partir d’observations par satellite du Canada : F. Ahern, J. Frisk, R. Latifovic et D. Pouliot
Biodiversité dans les rivières et lacs du Canada : W.A. Monk et D.J. Baird

Révision effectuée par des scientifiques ainsi que des gestionnaires de la faune et des ressources renouvelables issus d’organismes gouvernementaux fédéraux et territoriaux pertinents dans le cadre d’un processus de révision recommandé par le Comité directeur du RETE. À la demande des auteurs, des sections précises ont fait l’objet d’une révision supplémentaire par des chercheurs universitaires dans leur domaine d’expertise. La révision de la dernière ébauche par les pairs a été coordonnée par A. Mooers, de la Société canadienne pour l’écologie et l’évolution. Le présent rapport a grandement bénéficié des révisions faites par D. Berteaux, P. Hale et un réviseur anonyme.

Orientationofferte par le Comité directeur du RETE réunissant des représentants d’organismes fédéraux, provinciaux et territoriaux.

Travail éditorial, synthèse, contributions techniques, cartes et graphiques et production du rapport par le Secrétariat du RETE d’Environnement Canada,  J. Eamer, M. Osmond-Jones, P. Lilley, K. Badger, E. Jacobsen et M. Connolly.

Connaissances traditionnelles autochtones compilées par D.D. Hurlburt à partir de sources accessibles au public.

Haut de la page

Note de bas de page

Note 1 de bas de page

Environnement Canada (jusqu'en 2011); actuellement : SLR Consulting (Canada) Ltd., 200-1620 West 8th Avenue, Vancouver, C.-B.; jeamer@slrconsulting.com

Retour à la référence de la note 1 de bas de page

Note 2 de bas de page

Department of Geography, University of British Columbia

Retour à la référence de la note 2 de bas de page

Note 3 de bas de page

368 Roland Road, Salt Spring Island (Colombie-Britannique)

Retour à la référence de la note 3 de bas de page

Note 4 de bas de page

SciWrite, 2339 Sumpter Drive, Coquitlam (Colombie-Britannique)

Retour à la référence de la note 4 de bas de page

Haut de la page

Introduction