Changements climatiques

Graphique composé changements climatiques

Image miniature : Graphique composé changements climatiques

Ce graphique renferme du texte ainsi que des photographies représentatives faisant ressortir que les changements climatiques jouent un rôle, parfois secondaire, dans de nombreuses constatations clés de ce rapport. Les exemples sont regroupés en quatre catégories, présentées de gauche à droite : climat, processus physiques et biologiques, espèces, communautés et biomes. Trois énoncés figurent sous ces catégories, et des flèches indiquent que si vous allez de gauche à droite des catégories, vous constaterez qu’il y a 1) plus de réactions et d'interactions avec les autres facteurs de stress, 2) augmentation de la durée d'apparition des effets des changements climatiques; et 3) surveillance moins efficace, durées d'enregistrement plus courtes, et moins de certitude.

Les catégories et exemples sont présentés ci-dessous selon leur ordre d’apparition dans le graphique :

Climat :

  • Températures plus élevées au Canada
  • Printemps plus précoces
  • Modification de la configuration des précipitations

Processus physiques et biologiques :

  • Fonte des glaces et réchauffement du pergélisol
  • Modification de l'écoulement et abaissement du niveau des lacs
  • Raccourcissement des saisons de couverture neigeuse et de la glace lacustre
  • Augmentation de l'érosion côtière
  • Augmentation du niveau de la mer
  • Augmentation de la productivité primaire terrestre
  • Propagation de certaines maladies de la faune
  • Survie plus longue de certains insectes forestiers en hiver
  • Augmentation des feux irréprimés

Espèces :

  • Déclins de l'abondance de certaines espèces
  • Changements des aires de répartition, des périodes de reproduction et des habitudes de déplacement

Communautés et biomes :

  • Rétrécissement du biome de glace de mer
  • Augmentation du nombre d'arbustes dans la toundra
  • Changements des forêts en tant que zones de transition
  • Changements dans les paysages et milieux humides de pergélisol
  • Changements dans les réseaux trophiques et les cycles de population

Fermer la fenêtre

Tendances des températures annuelles moyennes

Image miniature : Tendances des températures annuelles moyennes

Cette carte du Canada montre les tendances des températures annuelles moyennes à certaines stations climatologiques à données à long terme. Les tendances sont exprimées en variations totales, de 1950 à 2007. La variation des températures est classée en quatre catégories : la première, correspondant à une augmentation de plus de 3 degrés Celsius; la deuxième, à une augmentation ou à une diminution de 1,5 à 3 degrés Celsius; la troisième, à une augmentation ou à une diminution de 0,5 à 1,5 degré Celsius; et le quatrième, à une augmentation ou à une diminution de 0 à 0,5 degré Celsius. La couleur des symboles figurant sur la carte permet de distinguer aussi les tendances qui sont significatives sur le plan statistique de celles qui ne le sont pas. Dans l’ensemble, la carte présente un mélange de tendances au réchauffement significatives et non significatives de divers ordres de grandeur dans la plupart des régions du Canada, ainsi que quelques tendances au refroidissement peu importantes et non significatives sur le plan statistique. Une description des tendances des températures est présentée dans le corps du texte.

Fermer la fenêtre

Dates d’arrivée des bernaches du Canada, Delta Marsh

Image miniature : Dates d’arrivée des bernaches du Canada, Delta Marsh

Ce graphique indique les dates d’arrivée des bernaches du Canada au Delta Marsh, représentées par des points pour chaque printemps, de 1940 à 2001. La ligne des tendances montre que les dates d’arrivée ont avancé progressivement, passant d’une date d’arrivée moyenne du 29 avril à une date d’arrivée moyenne du 15 mars, ce qui signifie que les bernaches du Canada sont arrivées au Delta Marsh, en moyenne, plus de deux semaines plus tôt en 2001 qu’en 1940.

Fermer la fenêtre

Dates d’éclosion des macareux huppés, île Triangle

Image miniature : Dates d’éclosion des macareux huppés, île Triangle

Ce graphique montre la date d’éclosion moyenne des macareux huppés, de 1975 à 2002. Une tendance générale à un devancement des dates d’éclosion est évidente. De 1975 au début des années 1980, les dates d’éclosion moyenne se sont situées entre le 25 juillet et le 8 juin. Du milieu des années 1990 à 2002, la date d’éclosion moyenne s’est située entre le 9 juillet et environ le 20 juin.

Fermer la fenêtre

Augmentations des arbustes à feuilles persistantes et des mousses sempervirentes, île d’Ellesmere, Nunavut

Image miniature : Augmentations des arbustes à feuilles persistantes et des mousses sempervirentes, île d’Ellesmere, Nunavut

Ce graphique à barres empilées montre l’augmentation exprimée en indice de la masse de différentes catégories de végétation sur l’île d’Ellesmere, en 1995, 2000 et 2007. De manière générale, la masse totale de végétation a augmenté de manière significative, comme il est décrit dans le texte au bas du graphique. La masse totale des mousses et des arbustes à feuilles persistantes, qui ensemble représentaient la grande partie de la biomasse de la toundra, a augmenté entre chaque année d’étude. La biomasse des lichens, des plantes à fruits, des graminées et carex et des arbustes à feuilles caduques est demeurée assez stable durant la période d’étude. Une carte en médaillon permet de situer l’île d’Ellesmere, dans l’extrême-nord de l’Écozone+ de l’Arctique.

Fermer la fenêtre