Descriptions des graphiques des prairies

Disparition des prairies

Image miniature : Disparition des prairies

Ce graphique comprend une carte du Canada et cinq diagrammes à secteurs. La carte montre la répartition historique approximative des cinq principales zones des prairies canadiennes. Les diagrammes montrent le pourcentage estimatif de la perte de prairies survenue dans chaque zone jusqu’au début des années 1990. La superficie des prairies a diminué dans les cinq zones, et les pertes les plus importantes visent les prairies à herbes hautes.

Voici les faits saillants révélés par chaque diagramme :

  1. Dans le cas des prairies herbeuses, qui autrefois occupaient l’Écozone+ des Prairies ainsi que la portion sud de l’Écozone+ des Plaines boréales, environ 70 % des prairies avaient déjà disparu au début des années 1990 (référence 4).
  2. Les prairies à herbes hautes se répartissent en deux zones, et des diagrammes distincts décrivent les pertes survenues dans chaque zone. Plus de 99 % de la petite superficie historique de prairies à herbes hautes située dans le sud-est de l’Écozone+ des Prairies avait déjà disparu en 1989 (références 9, 14 et 15), et plus de 97 % des petits îlots de prairies à herbes hautes qui parsemaient autrefois l’extrême-sud de l’Ontario avaient déjà disparu en 1992 (références 10 et 16).
  3. Les prairies de graminées cespiteuses et d’armoises se répartissent également en deux zones, respectivement situées dans le centre-sud et le sud-est de la Colombie-Britannique, et des diagrammes distincts décrivent ici les pertes survenues dans chaque zone jusqu’en 1990. Ces pertes ont été de 15 % dans le centre-sud et de 19 % dans le sud-est (références 11 et 12).

Fermer la fenêtre

Oiseaux des prairies canadiennes

Image miniature : Oiseaux des prairies canadiennes

Ce graphique linéaire montre l’évolution des populations d’oiseaux nicheurs des prairies canadiennes, de 1967 à 2006. Chaque point du graphique représente l’indice d’abondance de l’ensemble des espèces une année donnée. Cet indice fluctue légèrement d’une année à l’autre, mais on peut constater une diminution forte et constante depuis le maximum de 89 atteint en 1969 jusqu’au minimum de 43 atteint en 2002. L’indice est remonté à 50 en 2006, mais pour l’ensemble de la période étudiée le déclin demeure prononcé et significatif.

Fermer la fenêtre

Degré de modification des prairies de Saskatchewan à cause du broutage

Image miniature : Degré de modification des prairies de Saskatchewan à cause du broutage

Ce diagramme à barres montre la gravité de la modification des prairies par le broutage, en Saskatchewan, jusqu’en 2007. Les prairies ont subi une modification grave sur 12 % de leur superficie, une modification modérée sur 35 % de leur superficie et une modification mineure sur 29 % de leur superficie.

Fermer la fenêtre