Productivité primaire

Production primaire dans les lacs de l'Arctique, lac Lost Pack, Nunavut

Chlorophylle a (mg/g, différence par rapport à la valeur moyenne)
Graphe: Production primaire dans le Lac Lost Pack, Nunavut. Cliquez pour obtenir une description du graphique (nouvelle fenêtre).
Remarques : La chlorophylle a est le principal pigment dans les plantes et les algues et constitue une mesure de la production primaire. Les valeurs sont obtenues par l'analyse spectrale de carottes de sédiments lacustres..
Source : Adapté de Michelutti et al., 200510.

La figure montre les reconstitutions de la chlorophylle a du lac Lost Pack, un des six lacs de l'île de Baffin dont les tendances à long terme ont été étudiées. Tous les lacs présentent des augmentations importantes de la production primaire déduite dans les sédiments les plus récents, et qui suivent des périodes prolongées de valeurs comparativement faibles10. La datation des carottes de sédiments indique que ces augmentations rapides ont commencé à la fin du 19e siècle et se poursuivent à l'heure actuelle. Les augmentations constituent, dans la plupart des lacs, un écart par rapport aux niveaux relativement stables de production primaire qui ont persisté pendant des millénaires. L'augmentation généralisée de la production en eau douce dans la majeure partie du nord du Canada peut également être déduite à partir des changements importants de la composition taxinomique des algues dans les étangs et les petits lacs de plusieurs régions (également constatés par l'étude de carottes de sédiments)11, 12.

Cette transformation de la communauté algale s'explique par le réchauffement du climat qui entraîne des saisons de croissance sans glace plus longues et des changements connexes dans les écosystèmes lacustres13, 14. Les changements sont plus prononcés dans le Haut-Arctique, mais de telles variations de la composition algale sont observées à plusieurs endroits dans l'hémisphère Nord, les changements aux latitudes tempérées étant plus récents15.