Productivité primaire

Production primaire marine

Chlorophylle totale (mg/m3) dans le Pacifique Nord, de 1908 à 2008
Graphe : Production primaire marine dans le Pacifique Nord. Cliquez pour obtenir une description du graphique (nouvelle fenêtre).
Remarques : La tendance (ligne) et les valeurs moyennes annuelles (points) ont été estimées à l'aide d'une modélisation statistique. La ligne pointillée représente les portions de la tendance estimées d'après des données limitées, d'où l'indice de confiance moins élevé.
Source : Adapté de Boyce et al., 201016.

Les mesures par satellite de la couleur des océans ont montré des tendances variables à l'échelle de la décennie de la production primaire marine, notamment une augmentation à court terme dans l'océan Arctique de 1998 à 200817, 18. Dans une étude récente16, l'ensemble de données et la période examinée ont été étendus en utilisant aussi des mesures à plus long terme de la transparence de l'eau et des concentrations de chlorophylle. Cette étude a conclu que, au cours des 110 dernières années, la production primaire a baissé dans la plupart des régions océaniques du monde16. Les régions aux hautes latitudes, dont le Pacifique Nord, ont montré les plus importants déclins à long terme. Le déclin global de l'abondance du phytoplancton est estimé à 1 % par an, pour une diminution totale de 40 % depuis 1950. Les tendances à plus court terme étaient reliées aux oscillations climatiques, tandis que les baisses à long terme étaient plus fortement liées à l'augmentation des températures de la surface de la mer, ce qui entraîne un moins grand mélange des eaux océaniques et réduit l'apport d'éléments nutritifs pour le phytoplancton. Les exceptions sont les océans Arctique et Antarctique, pour lesquels les causes des baisses de la production primaire observées à long terme sont moins claires, mais ont peut-être un lien avec l'augmentation de l'intensité des vents16.