Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Sommaire des éléments probants relativement aux constatations clés pour l’écozone+ de la taïga des plaines

Ce rapport est aussi disponible en version PDF. Sommaire des éléments probants relativement aux constatations clés pour l'écozone+ de la taïga des plaines (PDF, 5.09 Mo)

Biodiversité canadienne : état et tendances des écosystèmes en 2010

Rapport sommaire des éléments probants relativement aux constatations clés no 13
Publié par les Conseils canadiens des ministres des ressources

Information sur le document

Photo de couverture

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada

Sommaire des éléments probants relativement aux constatations clés pour l’écozone+ de la taïga des plaines.

Publ. aussi en anglais sous le titre :
Taiga Plains Ecozone+ evidence for key findings summary.
Monographie électronique en version PDF.
ISBN 978-0-660-20983-8
No de cat. : En14-43/2013F-PDF

Le contenu de cette publication ou de ce produit peut être reproduit en tout ou en partie, et par quelque moyen que ce soit, sous réserve que la reproduction soit effectuée uniquement à des fins personnelles ou publiques, mais non commerciales, sans frais ni autre permission, à moins d’avis contraire.
On demande seulement :

  • de faire preuve de diligence raisonnable en assurant l’exactitude du matériel reproduit;
  • d’indiquer le titre complet du matériel reproduit et l’organisation qui en est l’auteur;
  • d’indiquer que la reproduction est une copie d’un document officiel publié par le gouvernement du Canada et que la reproduction n’a pas été faite en association avec le gouvernement du Canada ni avec l’appui de celui-ci.

La reproduction et la distribution à des fins commerciales est interdite, sauf avec la permission écrite de l’auteur. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec l’informathèque d'Environnement Canada au 1-800-668-6767 (au Canada seulement) ou 819-997-2800 ou par courriel à enviroinfo@ec.gc.ca.

Photo de la page couverture : caribou boréal, région désignée des Gwich’in. Photographie de John Nagy, fournie par le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest.

Ce rapport devrait être cité comme suit :
Secrétariat du RETE. 2013. Sommaire des éléments probants relativement aux constatations clés pour l’écozone+ de la taïga des plaines. Biodiversité canadienne : état et tendances des écosystèmes en 2010, Rapport sommaire des éléments probants relativement aux constatations clés no 13. Conseils canadiens des ministres des ressources. Ottawa (Ont.).ix + 128 p. Rapports techniques

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, 2013
Also available in English

Haut de la page

Préface

Les Conseils canadiens des ministres des ressources ont élaboré un Cadre axé sur les résultats en matière de biodiversitéRéférence 1 en 2006 pour mettre l’accent sur les mesures de conservation et de restauration conformément à la Stratégie canadienne de la biodiversitéRéférence 2. Le rapport Biodiversité canadienne : état et tendances des écosystèmes en 2010Référence 3 a été le premier rapport rédigé suivant ce cadre. Il présente 22 constatations clés issues de la synthèse et de l’analyse de rapports préparés dans le cadre du présent projet. Ces rapports techniques présentent des renseignements et des analyses sur l’état et les tendances pour de nombreux thèmes nationaux intersectoriels (série de rapports techniques thématiques) et pour les écozones+ terrestres et marines du Canada (évaluations de l’état et des tendances des écozones+). Plus de 500 experts ont participé à l’analyse des données ainsi qu’à la rédaction et à l’examen de ces documents de base. Des rapports sommaires ont également été élaborés pour chaque écozone+ terrestre afin de présenter les éléments probants propres à ces écozones relativement à chacune des 22 constatations clés nationales (série de rapports sommaires sur les éléments probants relativement aux constatations clés). Ensemble, l'intégralité du complément de ces produits constitue le rapport sur l'état et les tendances des écosystèmes en 2010 (RETE).

Le rapport sur l'état et les tendances des écosystèmes en 2010 (RETE)
Graphic

Ce rapport, Sommaire des éléments probants relativement aux constatations clés pour l’écozone+ de la taïga des plaines, présente des éléments probants concernant l'écozone+ de la taïga de la Cordillère en ce qui concerne les 22 constatations clés nationales, et met en évidence des tendances importantes propres à cette écozone+. Ce rapport n'est donc pas une évaluation exhaustive de tous les renseignements liés à l'écosystème. Le niveau de détails présenté sur chaque constatation clé varie et des enjeux ou des ensembles de données importants peuvent avoir été oubliés. L'accent a été mis sur les renseignements issus de la série de rapports techniques thématiques. Comme dans tous les produits du RETE, les périodes sur lesquelles sont basées les évaluations de l'état et des tendances varient : d'une part, parce que les périodes pertinentes pour les divers aspects des écosystèmes varient, et d'autre part, parce que l'évaluation est fondée sur les meilleurs renseignements disponibles, qui proviennent de diverses périodes.

Des évaluations approfondies de l’impact sur l’environnement des projets d’exploration et de transport du pétrole et du gaz ont été menées dans l’écozone+. Les études préliminaires menées dans le cadre du projet gazier MackenzieRéférence 4 constituent une source de données compilées de recherche et de surveillance pour certaines parties de l’écozone+ de la Taïga des plaines. Certains résultats des travaux ont été inclus dans le présent rapport, mais la portée et le moment de la publication du rapport ont empêché l’utilisation exhaustive de cette ressource.

Haut de la page

Système de classification écologique – écozones+

Une version légèrement modifiée des écozones terrestres du Canada, décrite dans le Cadre écologique national pour le CanadaRéférence 5, a permis de déterminer les zones représentatives d’écosystèmes pour tous les rapports compris dans le présent projet. Les modifications comprennent : un ajustement des limites terrestres pour tenir compte des améliorations résultant des activités de vérification au sol; la fusion des trois écozones de l’Arctique en une seule écozone; l’utilisation de deux écoprovinces, à savoir le bassin intérieur de l’Ouest et la forêt boréale de Terre-Neuve; l’ajout de neuf zones marines représentatives d’écosystèmes; et l’ajout de l’écozone des Grands Lacs. Ce système de classification modifié est appelé « écozones+ » dans ces rapports afin d’éviter toute confusion avec les « écozones » mieux connues du cadre initialRéférence 6. Les modifications apportées à l’écozone de la Taïga des plaines, fondées sur des vérifications au sol sont les suivantes : 1) réduction de la superficie le long de sa limite avec l’écozone+ de la Taïga de la Cordillère; 2) augmentation de la superficie le long de sa limite avec l’écozone+ de l’Arctique; 3) déplacement de la limite sud-est pour inclure des terres qui étaient considérées autrefois comme faisant partie de l’écozone de la Taïga du bouclier.

Système de classification écologique – écozones+
Carte
Description longue pour la système de classification écologique – écozones+

Cette carte du Canada montre le cadre de classification écologique pour le Rapport sur l'état et les tendances des écosystèmes, appelé « écozones+ ». Cette carte illustre la répartition des 15 écozones+ terrestres (Maritime de l'Atlantique; Boréale de Terre-Neuve; Taïga du bouclier; Plaines à forêts mixtes; Bouclier boréal; Plaines hudsoniennes; Prairies; Plaines boréales; Cordillère montagnarde; Bassin intérieur de l'Ouest; Maritime du Pacifique; Cordillère boréale; Taïga de la cordillère; Taïga des plaines; Arctique), deux grandes écozones+ de lacs (Grand Lacs; Lac Winnipeg), et neuf écozones+ marines (Estuaire et golfe du Saint-Laurent; Golfe du Maine et plateau néo-écossais; Plateaux de Terre-Neuve et du Labrador; Baie d'Hudson, baie James et bassin Foxe; Archipel Arctique canadien; Mer de Beaufort; Côte nord et détroit d'Hécate; Côte ouest de l'île de Vancouver; Détroit de Georgia).

Haut de la page

Remerciements

Ce rapport a été rédigé par le Secrétariat du RETE avec une contribution importante de la part d'Anne Gunn et de Joan Eamer. Il porte sur le rapport intitulé Taiga Plains Ecozone+ Status and Trends Assessment.

Des analyses supplémentaires de ce rapport sommaire ont été réalisées par des scientifiques et des gestionnaires de ressources d'organismes gouvernementaux fédéraux et provinciaux concernés, ainsi que par un expert externe. D'autres renseignements sur cette écozone+ sont fournis dans le matériel supplémentaire connexe tiré de la version préliminaire du rapport d'évaluation de l'état et des tendances. Les contributions au rapport Taiga Plains Ecozone+ Status and Trends Assessment sont indiquées ci-dessous.

Remerciements concernant le Taiga Plains Ecozone+ Status and Trends AssessmentRéférence 7 (rapport technique sur l’écozone+)

Auteurs principaux
Anne Gunn, Joan Eamer et Suzanne Carrière
Collaborateurs à la rédaction, pour certains sections ou sujets particuliers
Classification des écozones des Territoires du Nord Ouest : B. Oosenbrug
Zones protégées : Jean Francois Gobeil, Robert Helie et Robert Vanderkam
Auteurs des rapports techniques thématiques du RETE dont proviennent les renseignements
Oscillations climatiques à grande échelle ayant une incidence sur le Canada, de 1900 à 2008 : B. Bonsal et A. ShabbarRéférence 8
Tendances climatiques au Canada, de 1950 à 2007 : X. Zhang, R. Brown, L. Vincent, W. Skinner, Y. Feng et E. MekisRéférence 9
Tendances des grands incendies de forêts au Canada, de 1959 à 2007 : C.C. Krezek-Hanes, F. Ahern, A. Cantin et M.D. FlanniganRéférence 10
Pathogènes et maladies de la faune au Canada : F.A. LeightonRéférence 11
Tendances relatives aux conditions du pergélisol et à l’écologie dans le nord du Canada : S. SmithRéférence 12
Surveillance à distance des écosystèmes : sélection de tendances mesurées à partir d’observations par satellite du Canada : F. Ahern, J. Frisk, R. Latifovic et D. PouliotRéférence 13
Tendances dictées par le climat dans les écoulements fluviaux au Canada, de 1961 à 2003 : A. Cannon, T. Lai et P. WhitfieldRéférence 14
Biodiversité dans les rivières et lacs du Canada : W.A. Monk et D.J. BairdRéférence 15

Révision menée par des scientifiques, des spécialistes des connaissances traditionnelles et des gestionnaires des ressources renouvelables et de la faune des provinces (Colombie-Britannique seulement) et des territoires, par des organismes du gouvernement fédéral et des conseils de cogestion de la faune dans le cadre d’un processus de révision recommandé par le comité directeur du RETE. Le processus a entraîné des modifications majeures au rapport.

Direction assurée par le comité directeur du RETE, composé de représentants des organismes fédéraux, provinciaux et territoriaux.

Édition, synthèse, collaborations techniques, cartes et graphiques, ainsi que production du rapport effectuées par le Secrétariat du RETE.

Les connaissances traditionnelles autochtones ont été compilées par Donna D. Hurlburt à partir de sources disponibles pour le public.

Figure 1. Carte générale de l'écozone+ de la Taïga des plaines.
Carte
Description longue pour la figure 1.

Cette carte générale de l’écozone+ de la Taïga des plaines indique l’emplacement des villes et villages et des plans d’eau mentionnés dans le rapport. L’écozone+ s’étend du delta du fleuve Mackenzie, à la frontière du Yukon, le long du côté ouest des Territoires du Nord-Ouest, jusque dans le coin nord-est de la Colombie-Britannique et le nord-ouest de l’Alberta. Les villes et villages localisés sur la carte sont Aklavik, Inuvik, Fort McPherson et Tsiigehtchic, près du delta du Mackenzie; Fort Good Hope, Norman Wells, Fort Simpson, Fort Providence et Fort Smith, dans les Territoires du Nord-Ouest; Fort Nelson, en Colombie-Britannique; et Hay Lake, en Alberta. Yellowknife et Wrigley (T.N.-O.) sont représentées, mais elles se situent juste à l’extérieur des limites de l’écozone+. La moitié du Grand lac des Esclaves et la totalité du Grand lac de l’Ours se trouvent à l’intérieur des limites de l’écozone+ de la Taïga des plaines. Du nord-ouest au sud-est, les principaux cours d’eau illustrés sur la carte sont la rivière Arctic Red, le fleuve Mackenzie, la rivière Liard, la rivière au Foin et la rivière des Esclaves. Les routes praticables en toute saison illustrées sur la carte sont généralement regroupées dans la moitié sud de l’écozone+; les secteurs du nord sont accessibles par des routes d’hiver, sauf la route de Dempster, qui relie le Yukon à Inuvik et Fort McPherson.

Haut de la page

Introduction