Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Sommaire des éléments probants relativement aux constatations clés pour les écozones+ superscript du Bouclier boréal et Boréale de Terre-Neuve

Conclusion : bien-être humain et biodiversité

Les collectivités humaines dans les écozones+ du Bouclier boréal et Boréale de Terre-Neuve dépendent fortement des ressources naturelles dont la valeur économique est assujettie aux marchés mondiaux. Les collectivités autochtones, en particulier, se reposent sur des écosystèmes en santé et les biens et services qu'ils procurent. La foresterie constituait un employeur majeur dans ces écozones+, tandis que les pêches étaient importantes à la fois pour les loisirs et comme source de nourriture pour de nombreuses collectivités.
Un climat changeant et des pressions écologiques exercées par la propagation des espèces non indigènes envahissantes sont des défis auxquels doivent faire face les écosystèmes et les personnes qui en dépendent. On ignore en grande partie quel sera l'impact des espèces non indigènes qui ont récemment envahi l'écozone+ du Bouclier boréal. Les espèces envahissantes, notamment les mammifères, ont altéré les réseaux trophiques ainsi que la structure et la composition des écosystèmes forestiers dans l'écozone+ Boréale de Terre-Neuve.

L'écozone+ du Bouclier boréal jouera sans doute un rôle important dans l'avenir du Canada dans un climat en changement. Ses vastes forêts et milieux humides emmagasinent d'énormes quantités de carbone. Si elles sont bien gérées, ces réserves de carbone peuvent aider à atténuer les effets des changements climatiques. À l'inverse, des pertes relatives à la capacité de séquestration représenteraient une grande menace pour le Canada en ce qui concerne sa capacité de s'adapter et de prospérer. Les biens et les services écologiques fournis par l'écozone+ du Bouclier boréal sont importants pour le Canada tout entier.

L'écozone+ Boréale de Terre-Neuve présente un grand nombre des mêmes questions environnementales et de gestion des ressources que l'écozone+ du Bouclier boréal. On y constate en plus d'autres défis socioéconomiques et environnementaux en raison du déclin des pêches et de l'essor rapide de l'exploitation pétrolière extracôtière.