Intendance

Photo : Remise en état d’un habitat à Blackie Spit, à Surrey (Colombie-Britannique) © M. Cuthbert
Remise en état d’un habitat à Blackie Spit, à Surrey (Colombie-Britannique)

Intendance axée sur la collectivité

Les initiatives d'intendance menées par les collectivités ou les particuliers sont l'un des secteurs d'intendance les plus prometteurs, où le potentiel de développement est grand20. Les projets d'intendance locaux inspirés des enjeux liés aux bassins versants et aux paysages à l'échelle locale visent à protéger et à conserver la biodiversité. On ne connaît pas le nombre total d'initiatives communautaires au Canada.

Lien entre les connaissances traditionnelles et scientifiques : inventaire des ressources côtières du Nunavut

Carte montrant la situation géographique d'Igloolik, Nunavut. Cliquez pour obtenir une description du graphique (nouvelle fenêtre).

Les connaissances acquises par les dépositaires des connaissances traditionnelles et les scientifiques forment la base de nombreuses initiatives d'intendance et de gestion des ressources nordiques21-23. Les principes de l'« Inuit Qaujimajatuqangit » (connaissances traditionnelles inuites), par exemple, sont fondés sur l'expérience de nombreuses générations et de leur compréhension des écosystèmes et des conditions locales dans le Nord, et ce point de vue est intégré aux initiatives d'intendance. Le projet pilote d'Igloolik sur l'inventaire des ressources côtières du Nunavut, un programme de surveillance côtière concerté entre le gouvernement du Nunavut, l'Institut de recherches du Nunavut et l'organisation des chasseurs et des trappeurs d'Igloolik, entamé en 2007, utilise tant les connaissances des aînés de la collectivité que celles des scientifiques afin de produire une base de données, qui comprend des cartes des routes de migration des mammifères et une mine de renseignements sur l'utilisation des milieux côtiers par les mammifères marins. Les renseignements sont mis à la disposition de tous les partenaires de l'inventaire et servent de modèle pour tout travail de collaboration futur dans d'autres collectivités. Les inventaires peuvent être utilisés, par exemple, dans la mise sur pied de pêches durables, les plans de gestion côtière, les évaluations de l'impact sur l'environnement, les cartographies des zones vulnérables, la planification communautaire, l'aménagement de parcs côtiers et comme moyen pour préserver les connaissances écologiques locales24.

Protection des eiders grâce à l’intendance communautaire, au Labrador

Carte montrant la situation géographique de la baie Saint-Pierre, à Labrador. Cliquez pour obtenir une description du graphique (nouvelle fenêtre).

Beaucoup de collectivités côtières colonisent et utilisent les ressources côtières depuis fort longtemps; les habitants de la baie Saint-Pierre, à Terre-Neuve-et-Labrador, offrent un bon exemple d'intendance côtière communautaire. Les petites îles procurent à l'Eider à duvet un habitat de nidification essentiel. Il est primordial de limiter les perturbations et la prédation pendant la période de nidification pour assurer sa survie. Depuis 2003, les habitants de la baie Saint-Pierre installent et s'occupent des abris de nidification afin de protéger les nids et les canetons, et sensibilisent leurs collectivités aux bonnes pratiques d'intendance25. En 2009, trois collectivités de la baie Saint-Pierre ont reconnu l'importance de la baie pour les quelque 650 couples d'Eiders à duvet qui y établissent leur nid25, et ont poussé plus loin leur engagement en matière d'intendance en concluant une entente d'intendance côtière avec le gouvernement provincial pour assurer la durabilité à long terme de la population d'eiders grâce à la conservation d'environ 38 km2 d'habitat.

Photo : Eider à duvet © Leslie Hamel Photo : Membres de la collectivité en train d’installer des abris pour les eiders © Jason Foster